Feeds:
Posts
Comments

Archive for December 11th, 2016

Here are two important paragraphs from the book “De l’Esprit des Loix“:

Il n’y a point encore de liberté si la puissance de juger n’est pas séparée de la puissance législative et de l’exécutrice. Si elle était jointe à la puissance législative, le pouvoir sur la vie et la liberté des citoyens serait arbitraire; car le juge serait législateur. Si elle était jointe à la puissance exécutrice, le juge pourrait avoir la force d’un oppresseur.

Tout serait perdu si le même homme, ou le même corps des principaux, ou des nobles, ou du peuple, exerçait ces trois pouvoirs: celui de faire des lois, celui d’exécuter les résolutions publiques, et celui de juger les crimes ou les différends des particuliers.

Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu

 

Unknown (French art) [Public domain], via Wikimedia Commons

Unknown (French art), via Wikimedia Commons

Advertisements

Read Full Post »